Mon cœur fait le yoyo

3 fois que j’essaie d’écrire ce billet
3 fois que les mots tourbillonnent
3 fois que j’essaie de verbaliser ces instants mais 3 fois que je les efface.

J’ai du mal à exprimer ce que je ressens actuellement. Un yoyo qui m’entraîne très bas mais une envie irrépressible de remonter et vite !
Ma Saucisse a vécu des instants difficiles et son mal était physique et moral. L’opération de mardi dernier a été un échec. La surinfection a empêché la pose de diabolos. 3ème intervention qui ouvre la porte à une 4ème, ce mardi (jour de la sortie scolaire).

La déception, la colère, la tristesse se sont mêlées pour faire un cocktail détonnant. Comment dire à ma puce qu’elle doit se montrer encore courageuse, que la prochaine sera la bonne? Son visage s’est fermé lorsque le docteur lui annonce qu’il n’a pas pu lui mettre les “portes” qui laissent entrer les doux sons et fait partir les monstres. Comment être rassurante alors que moi même j’étais anéantie? Je suis une maman et j’ai pris sur moi. Jour après jour, j’ai soigné son corps et essayé de panser son cœur. Des mots doux, des câlins ….

Je me montre forte devant elle alors qu’au fond de moi j’ai mal, peur que mardi soit une nouvelle déception.
La colère m’a aussi envahie cette semaine. Colère que ma puce souffre et qu’il faille attendre “une éclaircie dans ses oreilles”, colère de devoir faire bonne figure devant mon entourage car “pourquoi s’inquiéter autant pour de simples otites!”, “ça va il y a des choses plus graves!”.
J’ai eu des conseils à la pelle, des listes de médicaments, de docteurs, d’histoires de la nièce de trucmuche qui a eu “pareil”, des conseils mais surtout de nombreux jugements. Vérification que je sois une bonne mère dans la prise en charge de ma fille.

Je me mets dans ma bulle. Mon inquiétude, je la garde pour moi. À quoi bon exprimer son ressenti si c’est pour être blessée. Mon inquiétude n’est peut être pas rationnelle, ma tristesse n’est peut être pas justifiée mais mon cœur le vit ainsi. Il fait le yoyo. Je n’ai pas le goût en ce moment. Je voudrais passer à autre chose. Cette phase est nécessaire car je n’arrive pas à extérioriser. Mes larmes sont encore là et elles n’ont pas coulées, qu’elle ironie lorsque l’on me connaît un peu!

Mardi, je vais emmener ma puce pour la 4ème fois à la clinique en 4 mois.
4ème fois que nous nous levons à l’aube
4ème fois que je vais rassurer ma puce et que je vais cacher mon inquiétude
4ème fois que je vais faire les 100 pas en attendant que l’on me la rende
4ème fois que je vais voir ma puce avec un courage énorme. Elle va prendre sur elle et affronter tout cela comme une guerrière.

4ème essai pour un billet fouilli, un billet qui perce un peu ma bulle. Peu m’importe d’être encore jugée, ma puce a mal, ma puce préfère aller à l’hôpital que d’aller à la Ferme avec ses camarades, ma puce qui veut les “portes” même si cela signifie plus de baignades car ma puce veut entendre normalement et veut faire partir les monstres. Je suis une maman, une maman qui s’inquiète pour son poussin et il vaut mieux être mère poule que pas mère du tout.

Un handicape qui ne se voit pas ne veut pas dire qu’il n’existe pas ….

Nombreux d’entre vous, qui me lisent, ont été présents cette semaine. Vous avez assister sur fb à de nombreux coup de blues, de gueule. Vos mots, votre présence m’ont réchauffé le cœur. Merci d’être là …

 

CIMG1698

Mamá Chronique

22 Replies to “Mon cœur fait le yoyo”

  1. je te comprend tellement.
    en lisant ton article j’ai les larmes aux yeux…je me revois…promettant que c’est la dernière fois qu’on l’emmenera là car on nous promet que ca va marcher…puis en vrai faut y retourner…
    J’espère sincèrement que Saucisse pourra se faire operer Mardi et que “les portes” vont bien faire leur travail.
    Que ces 4 derniers mois soient juste un mauvais souvenir…que la petite puce pourra profiter de son été, des baignades…
    on vous embrasse, on pensera à vous mardi…meme mon mari est touché par Saucisse l’autre jour il m’a demander de ses nouvelles…il se revoit petit…oui Steeve est tres sensible!
    a tout bientot!

    1. Tes mots et ton écoute ont été d’un énorme soutien. Merci d’être là ! Biz

  2. Les gens sont des andouilles. C’est normal que tu aies mal et que tu t’inquiètes. C’est ta chair qui souffre. Une toute petite personne que toi, tu as faite. Franchement, je m’inquièterais plus si toi, tu y étais indifférente. Ces gens ne méritent même pas ta colère. J’espère que cette fois, enfin, ta saucisse ira mieux.

    Vous faites preuve d’un courage exemplaire face à cette tempête et vous pouvez en être fières.
    Bon courage à vous deux, je croise les doigts pour que les monstres partent enfin!

  3. N’écoute pas les gens, ils n’en valent pas la peine!! Courage pour mardi, ça ne doit pas être évident, mais je suis sure que ça va finir par s’arranger. Saucisse a de la chance d’avoir une maman comme toi, ne te laisse pas abattre, tu es parfaite <3

  4. Quelle courageuse ta fille !! Et toi, une super mère, tu t’inquiètes, tu y penses, mais tu ne le lui montre pas, pour ne surtout pas casser sa confiance à elle. Tu fais ce qu’il faut. Cela me rappelle ma maman à moi et je dis bravo !!
    Tu es fortes et il te faut un p’tit filtre aux oreilles pour ne pas laisser entrer les commentaires négatifs ;-). Bon courage, je pense bien à toi et à elle pour mardi.

    1. Merci beaucoup pour ton doux message. Je fais au mieux mais le doute m’as saille par moment.
      Biz et à très bientôt.

  5. les larmes aux yeux devant ce billet…le coeur serré de ce que tu vis, et de ce que ta puce endure courageusement…l’esprit bouillonnant de voir la connerie des gens face à votre situation, un enfant qui souffre moralement et physiquement, peu importe la raison concrète, EST une situation grave et pénible. Pour une maman, voir son enfant subir tout çà est un supplice ! bien sûr que c’est moins grave que beaucoup d’autres situations, mais la douleur, elle, est là !!
    Ne t’enfermes pas dans ta bulle, cela peut paraitre le solution de protection dans un premier temps, mais à la longue, ce n’est pas la bonne solution ! Concentres-toi sur les personnes qui te comprennent et te soutiennent même de loin , parce que tu as besoin d’évacuer tout çà pour être forte auprès de ta puce.
    Des cons il en existera toujours et partout, malheureusement.
    Envoie les se faire *biiiiiiiiiiip*, parce que tu es une maman formidable et que si tu ne te préoccupais pas autant de ta fille, tu ne serais pas une “vrai” maman !! tout simplement…laisse parler les gens … vous valez mieux que çà ta fille et toi …une grosse pensée pour toi, et pleins de souhaits guérisseurs pour ta poupette, que ses vilains monstres lui foutent enfin la paix !

    1. Merci pour ton gentil message. Comme on dit dans les épreuves on voit ses amis. C’est douloureux qui c’est une réalité!! Tout cela me sert de leçon. Je crois que cela m’a changé et endurci … un peu!
      Biz et à très bientôt

  6. Coucou MamanPoule !! moi aussi j’ai les larmes aux yeux devant ton billet !! tu as bien raison quand tu parles du handicap qui ne se voit pas, mais qui est bel et bien là… Fais confiance à ta puce, elle te donnera de l’nrj et des ailes pour encore surmonter cette épreuve ! et bientôt, fini les vilains bruits et bonjour les douces mélodies…
    Courage pour ces quelques jours à venir…
    Stef

    1. Merci beaucoup! Je crois que cette année je n’ai jamais été aussi fière d’être une mère poule !
      Biz et à très bientôt

  7. c’est un doux billet, triste de lire ses jugements, ses remarques, si tu ne t’inquiétait pas de l’état de santé des oreilles de ta fille, tu ne serais pas la a nous faire partager ta peine, tes angoisses, ne leur dis pas que saucisse retourne a l’hôpital mardi, ne leur dis plus rien sur saucisse, s’il partage votre peine, ils appelleront pour prendre des nouvelles, soit forte et fière parce que saucisse aura besoin de toi mardi, garde ton énergie, tu vas en avoir besoin, courages

  8. Je vous souhaite énormément de courage!
    quand on est maman, qu’on aime son enfant, on souffre de les voir mal.
    Ta puce est courageuse, elle est très forte.
    douces pensées pour vous

    1. Merci beaucoup pour votre gentil message. Cela me va droit au coeur. Au plaisir de vous revoir par ici.
      Biz

  9. Les portes de ses oreilles vont être posées et ca ne sera plus qu’un mauvais souvenir dans qques temps! Nos coeurs de maman saignent de voir nos petits souffrir surtout quand la solution s’éloigne mais c aussi avec ce genre d’épreuve que les liens se resserrent (avec les gens “intelligents” ) et que finalement on est tres tres fort 🙂
    des gros bisous à ta saucisse courageuse et à toi qui la protège envers et contre tous

    1. Merci beaucoup pour ton soutien ici et ailleurs. Biz chez toi

  10. C’est dur à vivre, mais je suis sûre que ça va finir par marcher, et ta puce en sortira plus forte pour affronter la vie, et vous serez si heureus d’avoir tout ça derrière vous!
    Bon courage

    1. Merci beaucoup pour ce gentil message. À très bientôt.
      Biz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.