Pourquoi tu préfères mon aînée ?

L’aîné, le premier, le premier tout petit enfant, petit cousin … le tout petit de la famille.

L’aîné … tant attendu, première fois que l’on te voit enceinte.Tous se réjouissent sur tes rondeurs, tous attendent le Grand Jour. Le Jour J où chacun ira s’extasier au dessus de son berceau. Découvrir cette merveille! Ses premiers sourires, ses premiers gazouillis, chacun veut se les approprier “Oh regarde, il sourit à sa tata!”. Montagne de cadeaux, de gadgets en tout genre, vêtements à foison  … Limite de l’indécence tellement que tu en reçois. “Oh je me fais tellement plaisir avec ce petit!” … oui ils se font plaisir avec cet enfant, notre enfant …

Puis, ton ventre s’arrondit une nouvelle fois et là, il n’y a plus rien de magique. Finalement tu as déjà été enceinte, alors il n’y pas quoi en faire un plat. Puis ce petit être, ce numéro 2 arrive “Oh qu’il ressemble à sa grande soeur! ” ou bien “Dis donc la grande ne pleurait pas autant!!!” Oui le constat est là, ce petit qui arrive est sans cesse mis en comparaison. Et ses pleurs, ses cris et ses  sourires ne semblent pas faire le même effet. Les cadeaux sont moins nombreux, il faut dire que “tu as déjà tout du 1er!”. Ses pleurs les rendent plus irritables, tellement moins patients. Mais prennent-ils le temps de découvrir le petit dernier? Prennent-ils le temps de lui faire une place, rien qu’à lui?

Les mois passent et tu ressens que l’aînée est toujours invitée, choyée, félicitée, encouragée. “Tu comprends elle est plus grande, c’est plus facile”. Ton coeur se serre car tu vois que ton petit ressent cette différence, il n’est pas dupe. alors il crie plus fort pour se faire entendre, pour se faire une place. Il réclame de l’attention. Tu te mets à le défendre, peut être plus vigoureusement que l’aînée, comme pour combler ce que tu ressens comme une injustice.

“Mama, pourquoi on me dit que je suis plus sage que Zebulon et que je serai invitée toute seule, sans lui?”

Ma Saucisse j’aimerai tellement pouvoir te donner une raison, une explication mais je n’en ai pas …

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

6 Replies to “Pourquoi tu préfères mon aînée ?”

  1. tu sais a quel point j aurais pu ecrire cet article. D ailleurs je viens d avoir une conversation houleuse avec mes beaux parents alors que steeve est au travail.
    je trouve ca tellement injuste, blessant meme !
    je t’embrasse!

  2. Comme les familles sont loin, on n’a pas ce problème. Mais par contre, je retrouve mon enfance dans ce que tu écris. J’ai été cette aînée, sans cousins encore. Et j’ai toujours eu une place à part auprès de mes grands parents, de mes oncles et tantes, jusqu’à me sentir étouffer, au détriment de ma sœur. Et ce n’était facile a vivre ni pour l’une ni pour l’autre.

  3. Ouf, moi je ne connais pas ce genre de situation … mais je sais que les beaux-parents de ma soeur ont une nette préférence pour son fils aîné, ce qui rend ma soeur folle de rage ! Ma mère, elle, au contraire, est toujours terrorisée à l’idée d’avoir l’air de gâter un de ces petits-enfants plus que les autres, et s’efforce d’être toujours équitable … mais de toute façon, on voit bien qu’elle les aime tous autant ! Même lorsqu’ils sont de parfaits et affreux petits monstres …

    Gros Bisous à toute la Casa !

  4. Ah les différences dans les fratries, mises en avant à cause des autres…
    Ici Belle-Maman a une très forte préférence pour sa petite-fille, les garçons n’existent presque pas à ses yeux…
    Dommage elle a quand même 3 petits-gars…
    Mais perso. j’essaie de m’en ficher… et je fais un peu comme toi… je défends mon fils envers et contre tous 😉

  5. Tiens ça me rappelle quelque chose 🙁
    Bizzzzz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.