À ce soir ….

“À ce soir … ” et puis la porte se referme … Et si c’était les derniers échanges, nos derniers mots, ceux que l’on se remémore de manière incessante?

Une heure de rdv, un retour habituel à la maison … et puis rien. L’attente puis l’anxiété, le regard scotché vers la pendule. Tous les prétextes au retard sont envisagés et puis l’angoisse s’empare de nous. On imagine tout. On s’attend à un appel de l’hôpital et parfois le pire est envisagé … Quels ont été ses dernières paroles?

Sensations dérangeante. Sensations terrorisantes.

Alors on regarde l’autre. On laisse nos rancoeurs, nos contrariétés de côté. Ne jamais se quitter sur une dispute. Ni jamais se quitter en colère.

La Casa a été marquée il y a quelques années, par la disparition brutale de mon beau-père. Certes par une maladie, mais cette dernière s’est emparée de lui. 3 mois et plus rien. 3 mois où l’on voit cet homme charismatique lâcher prise. Cet homme qui était et restera l’Amour de la vie de la jolie-maman. En peu de temps, ne plus le reconnaître, ne plus voir cette étincelle de vie. Et puis avec le temps, on se souviens des fous rire. Des instants de complicité et d’Amour. Des mots qui marquent. Des mots qui sont ancrés en nous et qui nous ont aidés sur le chemin de notre vie. Ces dernières paroles? On s’en souvient. Nous étions là, soudés pour lui tenir la main. Un départ inévitable, un départ déchirant mais un départ avec des mots, nos mots, notre Amour et des mercis d’avoir été dans notre vie …

Les mots du prêtre qui nous a uni 6 mois plus tôt, résonnent encore et encore. Des mots qui prennent tout leur sens “le soir, ne vous couchez pas sans vous demander Pardon”. Le jour J, nous en avions ri, s’en était devenu même une blague dans notre couple.
Mais depuis maintenant 7 ans, pas un soir sans se dire bonne nuit et sans vider notre sac et demandé Pardon à l’autre si on l’a blessé, pas un départ sans un au revoir entier.

Non nous ne pensons pas la mort et à son inévitable, bien au contraire, nous pensons à la chance de nous avoir, à ce cadeau d’avoir l’autre à ses côtés. Et puis les futilités de la vie quotidienne doivent restées dérisoires dans notre Amour.

20121126-093017.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

6 Replies to “À ce soir ….”

  1. J’aime !
    Ici, c’est pareil.
    Jamais je ne le laisse partir de la maison sans s’être dit je t’m ou pardon si on s’est disputé… Trop peur que ce soit la dernière phrase….
    Bises

  2. Hello ma chère amie !
    C’est vrai que les mauvaises choses peuvent aller si vite … mon beau-père aussi a été emporté en quelques mois l’an dernier par un cancer, et ce départ soudain fait réfléchir … il faut toujours lutter contre la routine en se disant qu’il faut apprécier chaque moment, et comme tu le dis si bien, ne jamais se quitter sur une dispute ou un malentendu …
    Gros bisous, et bonne semaine à toute la Casa !

  3. J’en ai la larme à l’oeil ❤ jais bien que jte l’es trop dit … Jte dis quand même ….je t’❤

  4. J’ai été touchée par une grave maladie qui a failli m’emporter.
    Et depuis chaque jour je dis à mes amours à quel point je les aime.
    C’est une chance de pouvoir être auprès des siens.

    1. <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.