La dernière bataille pour notre Chevalier des monstres?

La guerre serait-elle gagnée pour mon Chevalier des monstres ?
Mercredi matin, alors que la Casa dormait encore, Zebulon a pris son armure de Chevalier pour une ultime bataille.

Mercredi 23 mai, 8h15.
Il y a quelques minutes, nous étions toi et en moi à rire dans notre tenue bleue de kung-fu médical. Le couloir du service ambulatoire était notre terrain d’entraînement. Nous mimions des gestes d’attaque. Notre cible ? Les monstres qui croquent tes oreilles. Nous étions déterminés pour enfin les exterminer.
Maintenant nous sommes dans cette grande salle froide et blanche. Tu me serres si fort la main. « Mamá tu sais même si je ris, j’ai vraiment peur ». Petit marché pied, un peu d’aide et te voilà allongé. Tes yeux balayent toute la pièce, à la recherche de toutes les machines opératoires que nous avions listées. Tu cherches le chirurgien, il est caché derrière le microscope, il te salue. 1, 2, 3 infirmières en bleu… Le docteur du sommeil. Nous nous accrochons le regard. Ne plus voir ce qui se passe autour de nous, ne plus entendre ces bips inquiétants. Tu sens le masque se poser sur toi. Ton regard s’intensifie. Ta main agrippe la mienne. Il est temps de poursuivre la suite de notre histoire  « Noisette tout heureux, met son maillot de bain, tu sais celui avec des cœurs rouges. Il court jusqu’à la mer. Mon Zebulon, toi aussi mets ton maillot de bain, vas vite le rejoindre, il fait si chaud et la mer si belle… »
Tes yeux se ferment. Un baiser et je quitte la salle en te laissant aux soins du chirurgien. Mes larmes s’accrochent. Je dois aussi être courageuse, pour toi.
45 minutes d’attente. Le temps semble s’être arrêté ou se refuser à avancer. Je feuillette les magasines. Me voilà au point sur les potins mondains… de 2007. J’ai lu sans vraiment y prêter attention. Chaque porte qui s’ouvre me met aux aguets. J’attends que l’on me ramène auprès de toi.

Une dame en bleu comme tu les appelles vient me chercher. Je n’arrive pas à lui demander comment tu vas, tellement ma gorge se serre. Tu dors si profondément. Ton visage semble tellement apaisé. Le réveil fut difficile, ton regard hagard me cherche, tu es perdu. Tu as mal. On s’accroche.

Mais tu as réussi mon Zebulon. Cette bataille, tu l’as menée avec un tel courage.
Cette bataille tu l’as débutée depuis des semaines. A combattre tes peurs, tes doutes. Tu as laissé peu à peu cette angoisse tétanisante pour te buller. « Mamá j’ai très peur mais tu ne peux plus rien faire d’autre pour m’aider ». Résigné ? Non, mais en mode combattant. Tu me dis que tes oreilles ont mal, qu’elles te parlent. Elles te crient qu’elles ont peur. Alors je t’observe mettre tes mains contre elles et leur chuchoter que tout se passera bien.  Douce prière, répétée de nombreuses fois. A quelques minutes de l’opération, tu leur parles à nouveau « Mamá elles me disent qu’elles ne veulent pas y aller. Elles ont peur de ne pas gagner et d’être dans le silence ». Tel un Chevalier qui explique le plan de bataille, tu leur dis d’être courageuses et que si on perdait la bataille, elles ne seraient pas seules. Tu seras là… Et Mamá aussi. 

Oh toi, Dieu des oreilles veille sur notre preux Chevalier des monstres.

« Mamá, tu savais que quand on marche on entend ses pieds ? Car là je marche et je t’entends mes pas !!!! Hé Mamá le son est plus fort !!!! »

Je ne retiens plus alors mes larmes. Son combat est-il enfin fini? La découverte des nouveaux sons me fait mesurer le chemin parcouru. Je me souviens des lendemains d’opération lorsque tu as découvert le bruit d’un avion qui fendait le ciel au dessus de toi, du bip du micro-onde qui annoncer que ton cacao est chaud et cet aspirateur qui fait un boucan d’enfer !!! Ce serait si douloureux si ses oreilles ne tenaient pas. Si le silence revenait … 

23 mai 2018, greffe des tympans.
Petites oreilles devenues grandes

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

4 Replies to “La dernière bataille pour notre Chevalier des monstres?”

  1. tu m’as fait pleurer, ton témoignage est émouvant. Une de mes plus grandes hantises pour mes filles, mais apparemment je ne leur ai pas transmis mes mauvaises oreilles.
    Bravo chevalier, j’espère de tout coeur que cette guerre est gagnée et les batailles finies !

  2. C’est très touchant, merci pour ce beau témoignage. Heureusement que vous êtes là les mamans j’ai vécu des opérations plus jeune et sans ma maman cela aurait était encore plus dur. J’espère que lechevalier va bien.

  3. Un post bien émouvant. Je croise les doigts pour le petit chevalier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.