La vie réserve des surprises « Je vous présente ma fille, elle s’appelle Louise »

La vie réserve des surprises

Quatrième de couverture:

Certains disent qu’une naissance est le plus beau jour de la vie d une femme. Je dois être sacrément gâtée, alors. Parce que ma fille à moi est née trois fois.La première fois, comme tout le monde, quand on m a posé sur le ventre cette petite masse chaude et chevelue, soudain si réelle après neuf mois à n avoir été qu’une idée, deux bandes roses sur un test positif, trois échographies et des petits coups de pied dans mes côtes.La deuxième fois, franchement pas comme tout le monde, et dans un bruit de tonnerre, quand la pédiatre de la maternité est entrée dans ma chambre avec l’air caractéristique du médecin qui va t’en filer un bon coup derrière la nuque et aimerait lui aussi être loin, loin de là. Surprise : mon bébé est porteur de trisomie 21.La troisième fois, quand, après quelques jours de plus que programmé dans l’enfer hospitalier, nous sommes rentrés à la maison avec cet enfant pas comme prévu. Ma fille, Louise, qui a deux bras, deux jambes, de bonnes grosses joues et un chromosome en plus.
Par ce cri du coeur, la mère de Louise fait le récit émouvant et drôle d’une naissance pas comme les autres et de la découverte d une enfant qu’on n’attendait pas. C est l’histoire du chemin parcouru par une jeune femme bien ancrée dans sa supposée normalité, dont la petite fille vient faire exploser les certitudes et les horizons. Une véritable ode à la différence et aux surprises que la vie nous réserve.

Mon avis:

Le témoignage santé est une lecture qui me plaît, qui m’intéresse. Toutefois je reste souvent sur ma fin, avec un sentiment larmoyant forcé.

Caroline Boudet dans ce témoignage sur le handicap raconte ici comment la naissance de son deuxième enfant a bouleversé sa vie. Louise est porteuse de la trisomie 21. Louise va bouleverser les certitudes de cette mère dans sa famille « idéale », dans cet enfant à venir parfaitement « normal » à l’avenir prédessiné. Au cours de la lecture, nous sommes percutés par les mots, les sentiments décrits par cette femme journaliste qui c’est souvent moquée des récits de mère sur leur enfant. On a le coeur serré, l’envie de mettre un coup de poing aux médecins dans leur annonce brutale, leur prise en charge de cette enfant et aussi on sourit, on rit. Voilà où est toute la force selon moi de ce récit: rire. Rire de ce qui peut faire peur, rire de l’ignorance des gens face à l’handicap. Rire pour l’acceptation.

Un témoignage que je conseille vivement !

Dans la même veine je vous conseille cette lecture également Ne dîtes pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croît trapéziste dans un cirque 

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *