couverture du livre te laisse pas faire

Te laisse pas faire. Aider son enfant face au harcèlement à l’école.

Quatrième de couverture:

Les codes de la cour de récré sont clairs :

1) Les problèmes se règlent d’abord entre enfants.
2) Celui ou celle qui déroge à cette règle à partir du CM1 perd considérablement de sa «popularité».

Quand les parents, voulant bien faire, volent au secours de leur enfant, ils prennent alors le risque d’aggraver les choses.
Dans ce livre aussi intelligent que pragmatique, à contre-courant des idées reçues, Emmanuelle Piquet nous indique la bonne posture : ne pas se mettre entre le monde et l’enfant ou l’adolescent, ne pas le surprotéger, mais l’aider à se défendre par lui-même.
Sans exagérer ni nier la violence, donnons plutôt à nos enfants la capacité de faire face.

Mon avis:

Ce livre ne pas laissé indifférente bien au contraire. Il m’a interrogé sur ma propre attitude en tant que mère d’un enfant scolarisé, soulevant de nombreuses interrogations sur les méthodes d’action proposées par Emmanuelle Piquet (la thérapie brève et stratégique). De prime abord, on pourrait penser que cet ouvrage est uniquement à destination des parents d’enfants victimes de harcèlement scolaire. Bien au contraire, il est pour tous les parents d’enfants évoluant en collectivité. Se poser les bonnes questions sur notre attitude, sur notre manière de réagir quand notre enfant rentre de l’école et nous raconte les disputes de la cour de récréation. Je veille encore plus maintenant à donner les « armes » à mes enfants pour gérer au mieux les conflits, être force de proposition dans la recherche d’une solution et de ne pas être intimidé parce que l’autre pense différemment, ou que l’autre se sent supérieur.

C’est celui qui souffre qui a toutes les raisons de modifier la relation, lui manquent les outils.

Je recherche plus à guider mon enfant dans la recherche d’une solution si la situation le dérange plus qu’à essayer d’intervenir. Je range mon côté mère louve, prête à bondir et montrer les crocs. Je prends le temps de mettre un peu plus de recul entre mon instinct de protection et laisser la possibilité à mon enfant de se défendre par lui même. Aider son enfant en étant à ses côtés plus qu’entre lui et le danger. L’aider à faire tout seul.

Cette posture de parent qui consiste à donner des pistes à un enfant qui ne sait pas comment faire est en effet beaucoup plus efficace que de tenter de résoudre le problème à sa place, notamment parce que l’enfant ainsi outillé pourra, en consolidant l’apprentissage qu’il a fait, le généraliser à d’autres situations similaires.

En tant que parent inquiet et sans réelle certitude, vous devez en premier lieu clairement lui dire que vous ne ferez rien avec quoi il ne soit absolument d’accord. Et, évidemment, tenir votre promesse.

Ce livre est une bonne piste de réflexion. Il ne va pas à résoudre les problèmes de la cour d’école mais il mérite de nous poser les bonnes questions et être attentif au mal-être qui peut envahir notre enfant.

Les ingrédients de bases: des enfants, de la souffrance qui se répète, des tentatives de régulation qui aggravent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments on “[Envie de lire] Te laisse pas faire ! Emmanuelle Piquet”

  1. Hello ma belle !
    Merci pour ce livre intéressant, je crois que je vais le prendre. Parce que nous en discutions justement la semaine dernière avec ma maman, quand je lui disais que la consigne formelle à la maison était « Interdit de taper », et que j’entendais que ça s’applique aussi à l’école dans la cour de récré …
    Et je croyais bien m’être inscrite à ton nouveau blog, apparemment non, mais maintenant, c’est fait !
    Gros bisous à toute la Casa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *