6 mois je que je suis allée chercher ces visages inconnus.
6 mois que j’ai mon arbre généalogique est rempli.
6 mois que les voiles sont levés et les secrets éclatés.
6 mois que les petits bouts de moi sont retrouvés.

Et pourtant ….
Je ne me suis jamais sentie aussi seule. Mon choix de retrouver mes racines m’a fait perdre ma famille celle que j’avais et celle retrouvée n’était que chimère. Je ne leur veux pas. Je ne suis rien pour eux. Je ne suis qu’un prénom, la vie reprend ses droits. On tient avec ma grande soeur dans ce tumulte. Elle a tout perdu elle aussi de m’avoir ouvert son coeur. Notre mère l’a reniée et notre fratrie est aux abonnés absents. On essaie de construire notre histoire au milieu de la distance et toutes ces années de silence. On doit s’ accorder le temps de se connaître et de guérir de tout ceci. Comment construire un bonheur sur un malheur? Être à l’origine de ce tsunami ….

Je ne regrette pas ma démarche. Je ne regrette pas d’être allée me chercher, d’être allée me confronter à mon histoire. Bâtir l’avenir de mes petits sur la vérité,  sur un livre ouvert.

Je connais enfin mes origines.
Je suis et je resterai toujours une enfant abandonnée. A moi d’être cette adulte libre et de ne plus regarder vers le passé. On ne change pas le passé. On recolle des morceaux mais le vase fuit toujours.

Billet chagrin. Billet qui n’est finalement que la suite d’un processus de deuil: déni, colère, marchandage, dépression et acceptation. Le deuil d’un parent vivant, de l’abandon.
Accepter ces passages obligés pour en ressortir encore plus forte et plus grande malgré le sentiment d’avoir tout perdu.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

9 comments on “J’ai tout perdu mais je me suis trouvée”

  1. Comme tu le dis, cela fait partie du cheminement.
    Mon papa s’est suicidé quand j’avais 6 ans 1/2 et j’ai vécu ça comme un abandon également et je peux te dire que je suis passée par toutes ces étapes. Le suicide ou comment une enfant entre dans un processus de deuil et et vit ça comme abandon… aujourd’hui j’en suis à la phase colère/indifférence, c’est étrange.
    Je m’égare mais je voulais te dire simplement d’essayer de vivre au jour le jour de laisser de côté le négatif et d’en retirer le positif. Même si quand tu y regardes rapidement le tableau n’est pas idyllique, je pense qu’il y a des petites choses qui méritent d’être classées dans la colonne « + »

    Plein de gros bisous

  2. Courage ma chère amie … et ceux qui ne veulent pas de toi dans leur vie eh bien … ils ne savent pas ce qu’ils perdent …
    Gros bisous à partager avec toute la Casa !

  3. Continue avec cette grande soeur, elle le mérite.
    Par contre, je ne comprends pas quand tu dis que tu as tout perdu car la famille que vous avez construit ton mari et toi avec vos enfants, existe toujours.
    Entoure les tiens ainsi que ton aînée, de beaucoup d’amour, d’amitié et de tendresse. Bisous et à bientôt. MB2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *