Facebook, la fenêtre sur ma famille cachée …

wpid-PicsArt_1379257239739.jpg

Je le dis souvent que je me moque de ma famille maternelle. Je répète à qui me pose à nouveau la question, que je ne veux pas savoir qui est ma mère, à quoi elle ressemble ainsi que mes 6 demi frères et soeurs …

Et pourtant, je tape régulièrement son nom sur Facebook. Je faisais chou blanc jusqu’à il y a quelques jours. 3 femmes avec le même nom, quelques photos et une seule sans photo, sans indication de lieu de résidence ou date de naissance. Forcément ce profil attise ma curiosité et me fait me transformer en détective.  En fin limier, je bascule d’une personne à une autre. Je retrouve tous les prénoms des frères et soeurs. Les informations que je possédaient déjà se confirment. Je vois des photos de famille, qui sait ma famille.

De nombreuses heures à fouiner sur la toile et lire régulièrement « vous avez 2 amis en commun »! Douche froide. Mon blog est lu par des personnes de tous horizons et je me rends compte qu’il se peut que toi qui me lis, tu es peut être un ami de cette famille, une collègue ou une confidente de ce secret.

Toi qui me lis, tu sais peut être que ton amie a eu une fille, une enfant de plus, le numéro 2.  Tu sais que ta soeur n’a pas tout dit à son 3ème mari. Tu soupçonnes ta maman de mensonge quand tu lui demandes qui est ce bébé sur les photos à tes côtés. Une enfant qu’elle gardait pour dépanner ses parents?

Facebook devient une fenêtre sur une famille dont je me persuadais ne pas m’intéresser. Facebook me met des photos sous les yeux sur lesquelles je cherche une ressemblance, une explication.

Pourquoi sur son profil, il n’y a pas de photos? Pourquoi avoir créer ce profil et prendre le risque que je tombe dessus? Pourquoi?

Et finalement pourquoi regarder si je ne veux rien savoir d’eux?

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

15 Replies to “Facebook, la fenêtre sur ma famille cachée …”

  1. Normal que ça t’attire, ça ne doit pas être facile…. ♥

    1. <3 la curiosité se mêle au rejet. Un chemin vers la vérité se fait, pas à pas et peut être grâce à Facebook, à ce blog

  2. Je crois que c’est tellement normal d’avoir envie de savoir, malgré tout, malgré soi… parce que c’est un tout petit peu de toi.

    Tiens, rien que pour toi ♥ ♥ ♥

    1. <3 <3 <3 Merci pour tes mots, ta présence

      1. De rien vraiment ♥ j’aimerais pouvoir faire plus…

        1. Tu fais déjà beaucoup et ce depuis des mois. Tu es une belle personne dont l’affection dépasse le lien virtuel (message pas très clair mais je n arrive pas à exprimer cela autrement)

          1. Rhô merci ♥ Tu sais je pense la même chose. Tu comptes beaucoup, jolie rencontre du net ♥

  3. Comme je te comprend…souvent j ai tapé ce nom et ce prenom qui ouvrirait la porte de mes origines…
    Ta curiosite est normale.
    Des bisous ma belle . ♥

    1. Nous avons toutes les 2 un chemin sur nos origines à faire. Un lien, un point commun qui nous unit. Un jour nous en parlerons de vive voix <3

  4. Tout comme toi, je ne connais pas mon géniteur… Et malgré ce que je dis : « Je ne veux pas le connaître, maintenant… c’est trop tard… ».
    Je tape régulièrement son nom sur internet… pour en savoir un peu quand même… A ce jour, je n’ai toujours rien trouvé.
    Mais quelle serait ma réaction, si c’était finalement le cas…

    1. On a beau se préparer à tous les senaris, on ne gère pas tout et encore moins ce genre de découverte. Bon courage à toi dans tes recherches et tes questions sur lui.

  5. Pourquoi ne pas « parler » directement à ces « deux amis en commun », peut être ne savent-ils pas que cette femme est ta génitrice.
    Quand à ta curiosité normale et puis elle t’aide peut aussi à avancer.
    En tous cas courage

  6. C’est le début de l’écheveau ! Tiens le bien … La vérité sera au bout même si elle fait mal. Cour

    1. Oui je me cramponne et je respire un bon coup!

Laisser un commentaire