Sur le pas de cette porte ….

poing derrière la porte

Il y a quelques mois, j’étais témoin de la souffrance d’une femme. Son mal-être m’avait troublé et blessé dans mon coeur de femme libre (billet Derrière la porte …). Et aujourd’hui elle s’est livrée à nouveau ….

Un flot de paroles, des sentiments, des envies et des blessures fusent. Elle parle fort pour se faire entendre, pour nous faire entendre sa douleur « ça me fait terriblement mal » me crie-t-elle !!! Il me ment, m’empêche de travailler, ne me donne pas d’argent, je ne vis que pour mes enfants. Il me menace, me bouscule …. J’ai posé 2 mains courantes …. « fais attention que je ne te tue pas avant que j’aille en prison!! ». Une haine, la brutalité, l’horreur d’un couple, d’une vie …
À cet instant je veux lui dire « cours, fuis!! ». Elle a dû lire dans mes pensées « je vais demander le divorce ! ».

Je suis sur le pas de cette porte, elle est dehors avec moi. Elle veut fuir pour se libérer, pour être une Femme. Une Femme digne, qui ne veut pas donner à ses enfants l’image d’une vie sans respect, dans la peur et la médiocrité humaine. Une Femme qui force le respect. Je reste là, à l’écouter et sans réfléchir je la prends dans mes bras. Un instant suspendu dans le brouhaha de la ville. Un instant où mon cœur a parlé, un instant où ce contact humain semblait le plus important et tant pis pour les regards portés sur nous. Elle me regarde et me dit « merci de m’avoir écoutée …. »

Quelques minutes, une poignée de temps dans ma journée qui ont comptés. Difficile de reprendre le cours de sa vie sans réfléchir à notre statut de femme. Difficile de ne pas penser à nos filles sans penser à leur avenir… Ma Saucisse qui rêve devant les contes de fées, qui me parlent d’un prince qui viendra et qu’ils se marieront dans un château ! Mais ma puce, faut il te dire que la vie n’est pas un conte de fées? Qu’après « ils se marièrent et eurent de nombreux enfants », il y a une vie de couple. Une vie remplie de joie et de partage mais parfois malheureusement une vie difficile remplie d’égoïsme et de despotisme. Il est de mon devoir de te parler du respect d’autrui mais aussi du respect de soi. Peut être qu’un jour, je te parlerai de ma vie amoureuse qui a croisée un bourreau… bien avant ton papa. Je devrais te parler de la dignité et qu’être une femme n’est pas être « faible ». Que notre force réside en notre ouverture de coeur et d’esprit. Cette abnégation de soi pour nos enfants est une force mais ne doit pas nous faire baisser la tête. Nombreuses femmes se sont battues et le font encore pour avoir la liberté de vivre, d’être. Nous ne devons laisser personne nous faire courber l’échine.

Sur le pas de cette porte, je pense à ma responsabilité de femme, de mère. Ma responsabilité de transmettre le respect d’autrui et ne pas me taire face au mépris.

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

3 Replies to “Sur le pas de cette porte ….”

  1. montre lui juste que tu es là pr elle et le sera tjr quoi qu’il arrive , qu’elle peut compter sur sa maman pr l’aider a avoir une vie sans trop de blessures

  2. Ce n’est pas par indifférence que je n’ai pas encore commenté cet article, c’est plutôt parce que je ne sais pas quoi dire … mais quand est-ce que le monde va enfin changer … ?
    Bises !

  3. C’est pas drôle tout ça…Ton billet m’a hanté toute le journée (ajouté au livre que je lis en ce moment où la violence conjugale est décrite avec une sincérité affreuse et nauséeuse…)
    C’est dur pour nous de savoir ce qu’il se passe chez les autres…
    Et surtout c’est dur de savoir où se situer et quoi savoir faire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.