wp-1475476854972.jpgPapy,

Nous nous sommes dits au revoir il y a bientôt 4 mois avec le regret de tous ces bonjours que nous nous n’avons pus nous dire. Des rencontres impossibles, des moments volés, un Amour qui n’a pu s’épanouir comme nous l’aurions voulu. Notre dernier rendez-vous, nous ne l’avons pas raté, j’étais là …. et toi tu t’es envolé.

Ce jour là, tu as dû bien rire en nous voyant nous jurer que nous allions courir pour toi. Portable en main, Jo. s’est inscrit à la SaintéLyon, 72km pour recevoir cette coupe familiale qui se transmet aux valeureux coureurs de la famille. Il a fait son inscription alors que nous étions à l’apéritif, à lever notre verre à toi. Tu sais Papy, il va y arriver Jo., il va t’emmener avec lui vers les verts et vite revenir vers Lyon. Mais tout cela tu les sais sûrement déjà.

Un mojito à la main, enfants et petits enfants nous nous sommes inscrits au Run in Lyon 10km. Nous allons le faire. Enfants, petits-enfants, cousins, nous allons tous nous élancer pour te faire honneur. Franchir tous ensemble une même ligne d’arrivée et ne plus être séparés. Pari ambitieux pour moi mais je te l’ai promis , je ne lâcherai pas …

wp-1475339939937.jpg

2 octobre 2016. Le jour J. 2 jours que même dans mes rêves , je cours. 2 jours que la peur se mêle à l’excitation, la joie et le stress. Un challenge pour moi. Tu m’as vu lors de mes entraînements, ce n’était pas gagné. Je ne progressais pas assez vite selon moi, je me suis blessée, je te criais dessus à chaque fois que c’était trop dur, te demandant de m’aider. Je ne voulais pas lâcher. Mais ce jour là, nous étions tous ensemble, nous étions une force.

wp-1475476843484.jpg

Nous avions crié « pour Papy » sur la ligne de départ. Chacun a veillé les uns sur les autres. Ils ont tous été derrière moi, des encouragements, ils m’ont poussé encore et toujours. Je me suis mise en mode guerrière pour ne pas ralentir, pour ne pas m’arrêter. Je ne voulais pas être un poids pour le groupe. Les corps ont souffert, les genoux ont rougi. Ton petit-fils s’est élancé malade et il n’a jamais renoncé. Tu as entendu ta fille crier des encouragements sous le tunnel de la Croix Rousse? Un vrai rayon de soleil !!! Qu’il était long ce tunnel et étouffant. Jo venait nous voir tour à tour car il voyait que ce passage était pesant. Et ton fils, notre pilier, il nous a entouré d’un oeil paternel et aimant. B. est parti à toute allure, la jeunesse, la fougue mais jamais il n’a oublié de venir en arrière pour nous aider. « Allez marraine tu vas y arriver! »

300m de l’arrivée, le souffle me manquait, ma gorge se serrait. Je cherchais mon souffle, je cherchais en moi mes dernières forces. Le Chefchronique ne m’a pas lâché la main. Mi amor, ma moitié … Lui seul pouvait me rassurer. Je ne pouvais pas vivre cela sans lui. L’émotion prenait le pas. Impossible de cesser de pleurer, impossible de cacher tout ce que cela pouvait représenter pour moi cette course. Je pensais à toi, à notre histoire, mon histoire familiale. J’avais besoin de me prouver que je pouvais y arriver, moi la non sportive, moi l’asthmatique, moi la petite Angélique qui bien trop souvent a entendu que j’étais « bonne à rien ». Nous nous sommes tous accrochés, nous avons tous passé la ligne d’arrivée, nous ta Famille. Tomber dans les bras de Mamou, de Tata, les larmes aux yeux. Elles ont été notre force. Ta soeur Papy et tes cousins, ils étaient là. Tous nous ont accompagnés, tous nous ont encouragé, sur le pont à nous crier leur force et leur joie, à la ligne d’arrivée pour nous accueillir. Á chaque foulée, ils étaient avec nous.

Papy, ce 2 octobre nous avons tous couru pour toi.

wp-1475476823728.jpgwp-1475476835180.jpg

Pour toi Papa, Paps, Tonton, Papy, Henri

Elle est pour toi cette médaille.

wp-1475476816447.jpg

Tu vas rire Papy mais tu as réussi à me donner le goût de la course. Je vais continuer et le 22 Mai 2017, je m’inscris à Courir pour elle. Courir contre ce satané crabe qui t’a croqué.

Angélique, ta petite fille, une finisher du 10 km du Run in Lyon 2016 …. et fière de notre Famille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “Papy, il faut que je te raconte notre Run in Lyon”

  1. C’est avec les larmes aux yeux que je découvre ton magnifique article. Je ferai tout mon possible, moi aussi, pour la SaintéLyon, pour papy.je vous aime ma famille <3
    Ton coach pour une course, ton cousin Jo
    Gros bisous

  2. Parce que parfois une belle raison nous fait pousser des ailes…
    Bravo à toi et à toute ta famille pour ce si beau moment de partage et d’amour.
    Tu peux être très fière de toi tu t’en ai superbement bien sortie!!!
    Bises <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *