Le temps de le découvrir, encore et encore …

On dit souvent qu’une mère est la personne qui connaît le mieux son enfant. Elle l’observe, le sent et le ressent. On attend trop souvent de cette mère qu’elle sache pourquoi son enfant pleure, pourquoi il a peur, qu’elle décrypte ses gestes, ses réactions bien trop souvent imprévisibles. « Tu es sa mère, tu dois savoir! »

Savoir quoi? Savoir que chaque jour est un apprentissage. Savoir que nos petits évoluent, grandissent et que ce qui est acquis un jour ne l’est plus le lendemain. Combien de fois, sommes nous surpris de leurs réactions? Souvent il nous arrive de dire face aux autres « c’est la première fois qu’il me fait ça! », au lieu d’avouer que nous ne savons pas expliquer ce cri, ce pleure, ce geste. Peur de passer pour une « mauvaise mère », une incompétente. Ou peur de ce que nous ne savons pas, de ce que nous ne connaissons pas?

Trop longtemps, j’ai culpabilisé de ne pas comprendre mon Zebulon. De ne pas savoir pourquoi il hurle sans cesse, pourquoi il est agacé de tout, pourquoi il a aussi peur et aussi angoissé? C’est mon 2ème, je devrai savoir!!! Chaque enfant est différent et nous-même, nous ne sommes pas les mêmes parents que pour le premier. La comparaison avec l’autre enfant est facile mais inutile voire dangereuse. J’ai cherché de nombreuses explications: sa naissance, mon histoire, notre histoire. Je prenais les explications qui me convenaient, celles que je pouvais entendre à un instant T. Un constat de culpabilité en ressortait. Porter sur ses épaules le poids de notre incompréhension. Pourquoi toujours chercher une explication? Je ne sais pas …. pour se rassurer …

Jusqu’au jour, où j’ai lâché prise. Jour où j’ai accepté de ne pas tout maîtriser. Regarder mon petit différemment et au lieu de savoir qui en est responsable, chercher comment l’aider. Laisser sa culpabilité de côté. Ne plus entendre son enfant mais l’écouter. J’accepte que mon petit qui doute de rien, puisse tellement redouter de tout à la fois. Sa main frappe aussi fort qu’elle me réclame de la protection et du réconfort. Ne plus chercher et parvenir à percer une partie du mystère … là où on ne le cherchait pas …

Voilà 3 jours que mon Zebulon entend correctement. 3 jours qu’il ne vit plus dans sa bulle et loin de ses monstres. 3 jours que je le découvre encore un peu plus. Sa voix me semble différente, ses mains paniquées commencent à s’apaiser, se poser et surtout il ne hurle plus. Il ne se frappe plus contre le sol et il ne me crie plus sa détresse … que je n’avais pas su jusqu’à présent apaiser.

Oui, je suis une maman qui écoute ses petits. Je suis une maman qui les sent et qui ressent leurs maux mais je ne sais pas tout le temps expliquer leur attitude. Je suis une maman qui apprend d’eux et qui les découvre de plus en plus …

Je découvre mon petit comme jamais je ne l’avais connu. Je découvre ses nouvelles réactions et ses peurs notamment des nouveaux bruits. Je découvre que mon Zebulon me remet chaque jour en question et que je ne sais rien hormis que je l’aime.

20130524-130010.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

3 Replies to “Le temps de le découvrir, encore et encore …”

  1. Ta dernière phrase fait un magnifique bilan <3

  2. Les aimer et les aimer encore nos p’tits loups pour les écouter, les guides dans la vie et partager tous ces moments ensembles. Tu es une super Maman !!!

  3. tendre Angelique comme tu as un regard fin et doux sur tes enfants !!! Tu m’as encore fait verser une larme BRAVO !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.