20121104-212520.jpg

« Tu as dû réellement souffrir dans ton enfance … pour que tes enfants soient ainsi! »

 

 

Voilà 2 fois que j’entends cette phrase. 2 fois de trop! Phrase lourde de sens, lourde de responsabilité et de culpabilité .
Mes enfants pleurent? Oui.
Mes enfants ont peur de se retrouver seuls? Oui.
Mes enfants ont besoin de se sentir en sécurité? Oui.
Mes enfants ont un tempérament angoissé? Oui.
Mes enfants ont besoin d’un environnement aimant, calme, sécurisant? Oui.

En suis-je la responsable? Mon passé d’abandonnée explique-t-il ces comportements? Non! Non et non!!! Ce sont des enfants! Des enfants qui se construisent avec leurs propres doutes.
Je suis fatiguée de devoir justifier les angoisses ou les états d’âme de mes crapouilles. Je suis lasse de devoir toujours porter la responsabilité des crises de mes enfants. Mon passé est celui qu’il est. Oui il m’a façonné, oui il a fait la mère que je suis, le mère que je construis doucement.

Je suis ainsi, avec mes fêlures, avec mes angoisses et mes interrogations. Mais finalement ce ne sont rien d’autres que des questions propres à chaque mère. Oui je suis d’une nature angoissée, oui je suis une femme qui a peur de l’abandon. Oui j’ai peur que tout me file entre les doigts et que mes amours me laissent …. Mais mes craintes m’appartiennent et à moi seule!!

Je refuse d’entendre une fois de plus que si mon enfant pleure c’est de ma faute. Que les enfants ressentent mes souffrances d’enfance. Je me révolte fasse à cette responsabilité et à ce boulet.
J’ai grandi, j’ai parcouru un tel chemin que je ne veux plus culpabiliser. Je me libère de mes chaînes, pas à pas.

Il y a quelques temps, cette phrase m’a faite pleurer. En un instant, un tourbillon d’émotions m’assaillent et je revois des gestes, des paroles que peut être j’aurai dus faire autrement. Je me remettais en question et les doutes me guidaient.
Ce week-end, cette phrase me frappe comme un ras le bol. Ce boulet, oui il existe mais il appartient au passé. Je suis une maman qui avance avec la volonté de faire au mieux pour ses enfants, avec des convictions qui me sont propres et que seul l’avenir est le fil conducteur.

Alors toi qui me lis, si tu veux me dire que mon passé est un boulet que je le transmets à mes enfants, abstiens toi stp car je brise mes chaînes!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

9 comments on “Ce boulet …”

  1. Ah ben tient c est tout a fait ce que j ai vécu cette aprem. Les gens ne se rendent pas compte du poids de leurs paroles et a quel point cela peut nous remettre en question. Et pourquoi? Pour etre honnête avec ses enfants. Bien sur que notre vécu se retrouve dans notre façon d élever nos enfants, mais est-ce négatif alors que nous voulons le meilleur pour eux? Billet pleins de vérité

  2. J’imagine à quel point ces phrases peuvent être culpabilisantes et blessantes… A croire qu’elles sont prononcées dans ce but, alors que non, c’est juste de la grande maladresse j’imagine…. Bon courage.
    La bise !

  3. Non mais de quoi se mêlent les gens, franchement… Des jugements… Plein de bisous. On a tous nos fêlures et je pense que tu en es bien consciente pour comme tu dis avoir le courage de briser tes chaînes, la chaîne perpétuelle. <3

  4. Ne culpabilise pas. Tous les enfants sont ainsi. Les miens aussi. On a toutes nos boulets passés et il faut faire avec. Je n’ai pas les mêmes que toi mais mes enfants ont les mêmes réactions. Aurélien pleure quand je pars sans lui, il est scotché à moi la plupart du temps. Arthur a fait pareil plus petit. ça passe en grandissant. Pas d’inquiétude. Et envoie patre ceux qui te sorte ça de façon ironique tu verras ils arrêteront vite. C’est ce que je fais et ça marche!!!
    Gros bisous

  5. Tu es sur la bonne voie. Laisse dire les autres, ils ne comprennent pas. Tu es une maman qui prend soin de tes enfants. Ton passé t’appartient et même s’il interférera de temps à autre dans ta façon d’être, il en est ainsi. Par contre, répondre aux besoins de tes enfants, ce n’est pas parce qu’on a un lourd passé qu’il faut y penser… Cela devrait être l’apanage de chacun… Prend bien soin de toi !

  6. mes enfants, surtout ma fille ainée est angoissée, a peur d’être seule, a besoin d’être sans cesse encouragée
    comme tous les enfants tu me diras, mais il faut lui répéter que oui ce qu’elle fait est bien, très bien un peu plus que pour les autres
    et alors?
    mon fils 19 mois ne fait pas ses nuits – oui c’est relou – et alors?
    je connais mes failles, je sais les choses qui m’ont fait souffrir enfant, et je sais que ces douleurs je fais tout pour qu’ils ne les connaissent pas

    oublie ces gens, ils n’ont pas à te juger, à juger tes enfants de la sorte, mais de quoi se mêlent-ils?
    tu aimes tes enfants, tu les fait devenir de belles personnes et c’est ça qui compte

  7. Hello ma chère amie !
    Ben dis donc, il y en a qui ne doutent de rien pour balancer des trucs pareils !
    Et puis c’est débile, les enfants ont besoin de sécurité, d’attachement, de tendresse … je ne suis pas trop adepte de la méthode consistant à les endurcir précocement … et puis, chacun tâtonne avec ses enfants, cherche la bonne méthode, la juste dose … bref, nul n’est parfait, et ceux qui ont des recettes miracles ont sûrement tout simplement oublié comment c’était, en vrai …
    Je te fais plein de gros bisous, à partager avec toute ta tribu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *