Baby clash

mains, baby clash

Depuis quelques jours plusieurs personnes m’annoncent leur séparation ! Des couples unis depuis longtemps qui on construit foyer et famille. Des couples que ne pouvaient pas imaginer vivre séparés! Leur amour était fort jusqu’à l’arrivée de bébé. Vous avez dit ciment du couple??? Vous rêvez! Détonateur du couple plutôt. Il met en exergue les fêlures … Certains spécialistes parlent de Baby clash.

On entend souvent parlé du Baby blues mais Baby clash? Le couple implose, explose et n’arrive pas à se repositionner après bébé. Personne n’arrive à trouver sa place. Soit on est trop mère ou père et plus assez couple. Difficile d’assouvir son besoin d’indépendance, ce besoin identitaire d’être nous avant d’être parents. Trouver du temps pour sortir à deux. Encore faut il pouvoir! Confier son enfant n’est pas toujours facile et chacun dans le couple à une maturité différente à ce sujet. Quand on trouve ses marques à 3, on ne trouve rien de mieux que de remettre ça. Avec le premier, on arrive encore à partager des moments à trois, mais dès que nous sommes 4, nous nous retrouvons souvent chacun avec un gosse. Vous me direz que c’ est le temps que le petit grandisse! Mais en attendant nous sommes 2 et 2.

Et puis le manque de sommeil et même l’absence de sommeil créent des tensions, font resurgir des rancunes enfouies. Nos soirées sont plus courtes voire cataclysmiques. On rêve d’une autre vie, d’un autre équilibre et pourtant que rêver de mieux que de sa famille. Chacun ira de son conseil , à te dire que tu dois être comblée avec homme et enfants. Oui tu es comblée mais parfois tu te sens prisonnière. La vie de famille s’est magique mais tu peux vite te perdre. Tu te raccroches à un quotidien, à des responsabilités. Dans la colère tu as envie de crier que tu partirais bien seule sur une ile déserte. Mais qu’est ce que tu feras là bas …. seule … sûrement tu penseras à eux et ils te manqueront.

Parfois tu rêves d’être libre, de t’imaginer une autre vie. Tu essaies de te persuader qu’elle serait plus simple, plus douce. La tienne est belle, elle est magnifique mais elle se dessine sous tes yeux. Il est difficile de faire avancer tout le bateau dans la direction que tu souhaites car les enfants sont imprévisibles et ton homme veut peut être aller dans une autre direction. Tu ne peux pas choisir que pour toi.

Tout le monde compte sur toi. On dit de toi que tu es le pilier. Que la maison ne vivrait pas sans toi !!! Mais mon Dieu que parfois tu aimerais que ça tourne sans toi. Bien sûre tu te sentirais désœuvrée car tu aimes au fond être « indispensable » pour ton petit monde.

Tu te retiens de tout envoyer valser, tu mets ton poing dans la poche car tu sais quelles seraient les conséquences. Tu es sur la branche avec ton Inséparable, tu t’accroches car la tempête souffle. Tout s’envole, tout casse sauf notre branche. Mais pour combien de temps!! Nous sommes solides mais la lassitude peut arriver.

On ne parle du Baby clash parfois bien trop tard. Quand la séparation est là et que des mots ont dépassé les maux. On ne parle pas assez que les enfants oui c’est du bonheur, une continuité de nous, notre amour … Mais c’est également un tsunami. C’est un dépassement de soi, de nous … Qui au fond nous dépassent. Parfois nous ne nous en sortons pas seuls, une oreille bienveillante serait la bienvenue. Pas de jugement, pas de déduction type « pars!!! ». Juste la possibilité de dire que nos enfants sont notre vie mais pas notre tout. Nous sommes homme-femme. Il faut apprendre à grandir ensemble et pallier les aléas.
Peu de personne te disent que ta vie, ton équilibre seront malmenés mais que cela est normal, inévitable. On est dedans, on ne comprend pas ce qui cloche car au fond on a tout ce dont on rêvait.

Alors au lieu d’offrir des bêtises aux fêtes, offre à tes proches du temps, de l’écoute et des heures de babysitting car de voir ces couples se déchirer ça fait peur car cela n’arrive pas qu’aux autres ….

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

12 Replies to “Baby clash”

  1. Brr, non, c’est sûr que ça n’arrive pas qu’aux autres, mais il faut le croire, parce qu’imaginer une vie sans lui … impossible !
    Gros bisous !

    1. Brrrrr ça fait froid dans le dos cette perspective. C est un travail de chaque instant de préserver tout ce petit monde. Biz

  2. ça c’est sûr qu’avec l’arrivée des enfants se n’est pas évident de retrouver une vie de couple épanouie. mais je pense que la 1° des chose est de  » COMMUNIQUER ». dès qu’on en ressent le besoin il faut dire tous ce qui ne vas pas et ce qui va aussi;on peut trouver un équilibre dans un couple même avec des enfants.Avec mon chéri nous ne sortons plus depuis que l’on a nos enfants mais on essaie par exemple, de nous réserver des petites soirées à 2 à la maison quand les enfants sont au lit ( on fait manger les enfants et ensuite nous nous faisons un petit repas en tête à tête avec les bougies, une bonne bouteille, et un bon petit repas).je pense qu’il faut préserver le couple car c’est ça les fondations d’une famille.voilà c’est mon avis!!!

  3. Coucou,
    je te découvre via ce petit billet, qui me parle !
    J’ai hésité a avoir un enfant, par peur de ce baby clash…j’en était bien consciente, que rien ne serait plus comme avant…Et puis, l’envie est venue…et bébé est arrivé très vite…Les 1ers mois ont été très difficile, baby blues, manque de sommeil, stress ++++ et puis la peur de voir mon couple se déchirer ! Heureusement comme le dit Séverine, la communication est le maître mot, et j’ai la chance d’avoir un mari qui me force à dire ce qui ne va pas…et nous aussi, on se fait des petites soirées films tout les 2.
    Et puis, se séparer c’est quand même la solution de facilité…si on est ensemble depuis plusieurs années, et qu’on a fait le choix de faire un enfant, c’est pas pour baisser les bras !
    Aujourd’hui, je serait prête à faire un petit 2ème, mais ton billet me fait un peu réfléchir….
    Belle journée.

    1. Merci d’avoir lu mon billet et d’avoir pris le temps de mettre un com’!!! Ne te freine pas de faire un 2 à cause de tout cela. Il faut aboutir son projet de famille et puis gérer étapes par étapes avec patience et communication. Biz et à très bientôt j espère !

  4. Je suis d’accord avec toi et ça fait même peur. J’étais justement en train de préparer un billet à ce sujet.
    Comme quoi faire un enfant pour sauver son couple n’est vraiment pas la bonne solution, bien au contraire. Merci pour ce moment.
    Amicalement.
    Hano

  5. Merci!
    Tu as un blog? Dis moi lequel que j’aille faire un petit tour!
    Biz et à très bientôt

  6. Oui, c’est moi « Mais elle est où ta mère » sur facebook.
    http://courrier-indesirable.over-blog.com/
    A bientôt!

  7. Merci la miss pour ton article que je vais partager sur notre page Facebook. Le couple est clairement mis à rude épreuve. Parfois l’enfant vient bouleverser un équilibre fragile. Cela a été le cas pour nous. Nous avons divorcé un an et demi après la naissance de notre fille. Nous l’avions rêvée mais elle ne pouvait tout simplement pas redonner sens à notre couple qui s’était désolidarisé bien avant sa venue…

    1. Nous l’absence de sommeil a vraiment malmené notre couple et surtout ma santé mentale. Je me retrouvée dans un parc en pyjama, pas coiffée avec mon gone qui hurlait encore et toujours. Personne a qui parler, qui pourrait entendre ma détresse. J’ai pris mon tel et j’ai crée ce blog, mon espace …. Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.