Alors cette reprise?

Je pourrai écrire que ma reprise rime avec le temps qui file, le temps qui court et qui m’aspire.
Jongler entre tout et eux … ma Casa. Veiller que chacun trouve sa place, son équilibre et son cocon.

Je pourrai écrire que j’ai renoué avec mon métier. Celui pour lequel j’ai étudié. Celui que j’ai choisi et que j’ai la chance d’excercer. Quelques heures pour moi, pour un autre épanouissement. Retrouver collègues et lecteurs. Mais aussi la froideur des relations. Cette distance nécessaire entre la vie professionnelle et personnelle. Cloisonner sans cadenasser. S’ouvrir à un autre univers et ne pas s’y perdre … me perdre.

Je pourrai écrire que mes oreilles me crient leur bouleversement. Percevoir différemment cet univers qui m’était si familier. Chariots pleins de livres qui grattent le sol, frottent les étagères. Grincement qui m’envahit la tête et qui m’entête. Chuchotements et brouhaha qui m’isolent. Ce lecteur qui me parle si doucement … oui ici on chuchote … mais je ne l’entends pas. Répète ta demande encore et encore et mon coeur qui se serre car je ressens tellement le changement. Public qui brasse, collègues qui tourbillonnent … mes oreilles coupent tout et s’isolent. Je prends une grande inspiration, j’essaie de ne pas m’angoisser …. et je me remémore les conseils du médecin du travail. Un mois me serait nécessaire pour que cet nouvel environnement trouve écho dans mes tympans. Un mois pour faire un bilan et voir … pour mieux entendre.

Je pourrai écrire que nous jonglons ici et là. Les aléas de la vie bousculent notre quotidien: maladie des gones, grève du corps enseignant et de la crèche … que faire d’eux? Trouver une solution chaque jour et courir au travail, le plus sereinement possible.

Je pourrai écrire que tous les quatre, nous avons trouvé nos marques. Sauf que mon Zebulon est en colère. Il me crie dessus, se roule de rage. Il me rejette et me repousse « Mamá pas travail!! ». Ses nuits sont chaotiques et ses jours chamboulés. Donnons nous du temps pour traverser ce moment. Donnons nous de ma patience et de l’écoute pour t’aider à grandir dans ce changement.

Je pourrai écrire que cette reprise est là, envahit notre vie, nos sentiments. Elle rythme nos journées et avale notre temps.
Sauf que cette reprise ne nous engloutie pas. Le soir venu,  dès que le rideau tombe, plus rien ne compte en dehors de rentrer à la Casa. La clef dans la serrure suspend les activités de tous. Juste le temps d’ôter ma veste, de jeter mon sac … pour le plus doux rdv. En un instant, nous sommes tous les 4 sur le canapé, lovés. Se raconter nos jours, écouter une douce mélodie et se taire. Rester ainsi et savourer. Quelques minutes et de se dire bonne nuit … et à demain ….

wpid-IMG_20131126_091720.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !Mamá Chronique

13 Replies to “Alors cette reprise?”

  1. bonne reprise! la mienne est dans un mois… gloups!

    1. Bon courage à toi! C’est in étape pour tous. Bisous

  2. Dur de changer de rythme. Bon courage.

  3. J’aime beaucoup ta façon de raconter, et de rester positive! Bonne reprise.

  4. Hello ma chère amie !
    Alors comme ça, ça y est … tu es retournée au même endroit ? Avec le même poste ? J’imagine qu’il doit y avoir eu plein de changements, depuis le temps …
    Plein de gros bisous à tous les 4, et donnez-vous le temps de trouver votre nouveau rythme !

    1. Voilà de retour. Même lieu, même missions et quasi même collègues.
      Et toi tu en es ou? Tu vas revenir vers nous? Bisous à ta Casa!!!

  5. Une fois que l’on recommence on se trouve happé dans une vis sans fin … Ce n’est que maintenant que j’ai réussi à dire stop et que j’essaie de me ménager pour profiter de la vie. Bon courage !

  6. Quand j’ai eu ma seconde fille, je suis retournée au travail au bout de presque 5 mois. J’ai bien repris le collier, mais ma fille en avait décidé autrement, elle a eu rhume sur rhume, et autres problèmes. Mais ensuite elle a pris le pli et tout s’est bien passé ou presque, lol.
    Bon courage, dis-toi que tu aimes ton métier. Bisous

  7. Un joli texte… En tous les cas bonne reprise. L’important est de savourer ces moments de famille, des moments ressources pour affronter les journées avec le plus de sérénité possible… Bon courage 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.